mardi 2 octobre 2007

Un autre Mexique...

Ma fin de semaine a Cuetzalan, dans la Sierra Norte, a 4 heures dautobus de Puebla, ma laisse en tete plein de souvenirs dun autre Mexique que je commence a peine a decouvrir... grâce a Yolotzin, une compagne de classe originaire de la region, qui ma invitee chez elle.

Souvenirs du petit village de San Miguel, pres de Cuetzalan, ou on celebrait samedi la fete du saint patron... des dizaines de danseurs, pour la plupart des jeunes, qui executent des pas en memoire de certains evenements de lhistoire ou de personnages religieux importants... le tout toujours tres colore... souvenirs des voladores, ces hommes qui grimpent au haut dun poteau plus haut que le clocher de leglise, et qui se lancent en bas, attaches par les pieds, en decrivant de grandes boucles autour de la place principale...

Les habitants du village. Vision qui donne limpression dune authenticite encore presente, intacte. Les hommes vetus dune chemise blanche et dun pantalon blanc attache aux chevilles, chausses de vieilles sandales de cuir usees, et coiffes dun chapeau de paille beige. Les femmes portant une jupe blanche, une blouse blanche au collet brode et les cheveux releves tout autour de la tete. Et les enfants... existe-il quelque chose de plus beau au monde que les enfants?

En fin dapres-midi, Yolotzin et moi quittons le centre du village et allons nous ballader dans les environs. Nous tombons sur quelques orangers, desquels nous prenons plaisir a cueillir des fruits et a nous en gaver... les oranges sont tellement meilleures lorsque nous venons a peine de les cueillir... et en pleine nature en plus! Lespace de quelques instants, je renoue avec quelque chose qui me manque beaucoup et dont jai un besoin vital: la nature. Elle est toujours la, presente, quelque part, pas trop loin, et pourtant, depuis mon arrivee a Puebla, tout ce que je vois, cest la ville, la ville, la ville.

Pour une des premieres fois - sinon la premiere fois - , je peux gouter a la cuisine familiale mexicaine. Pas de la cuisine de resto. Pour dejeuner, la mere de Yolotzin nous sert un morceau de poulet dans une sauce aux courgettes, que lon deguste avec des tortillas de maïs. Pour diner, sa grand-mere nous offre un morceau de poulet dans du mole, une epaisse sauce brune qui compte plus dune trentaine dingredients (dont des epices et du chocolat), accompagne de tortillas . Pour souper, sa tante remplit nos bols de sauce au sesame avec un morceau de poulet et les sempiternelles tortillas. Repetitif, le menu? Ok. Mais delicieux.

Dimanche, nous restons a Cuetzalan. Cest la journee du tianguis, le marche hebdomadaire ou lon trouve de tout, des fruits et legumes au poulet (qui reste a lair libre sur les tables), en passant par les chaudrons, les jeans et les habits traditionnels. Un joyeux melange dodeurs, de couleurs et de bruits qui me seduisent. Pas de touristes en vue. La mere de Yolo nous demande daller faire quelques courses. Je suis enchantee.

Ma compagne veut memmener visiter le site archeologique de Yohualichan, a environ huit kilometres de Cuetzalan. Nous y allons a pieds, profitant de la chaleur. La region est beaucoup plus basse en altitude que Puebla et lhumidite est omnipresente. Apres plus dune heure, le front degoulinant de sueur et les pantalons pleins de boue, nous parvenons enfin aux portes du site, qui sont fermees depuis une quinzaine de minutes. Pas de chance. Nous nous asseyons dans le parc den face et degustons la collation que nous avons achetee en chemin: des tamales et des tlayoyos. Les premiers sont composes de pâte de maïs et de haricots, le tout emballe dans une feuille de bananier. Les deuxiemes sont des petites tortillas de maïs fourrees avec un legume dont je nai pas encore trouve le nom en francais. Plusieurs villageois en habits traditionnels passent pres et nous lancent le salut typique, niao, auquel, selon la coutume, nous repondons simplement bueno. Soudainement, un homme de toute evidence tres soul, qui tient a peine debout, sarrete a nos cotes et emet quelques sons. Yolo et moi baissons la tete et regardons ailleurs, importunees par cette presence. Lhomme ne bouge pas dun poil pendant quelques secondes, puis parle un peu en nahuatl et sen va, lair assez contrarie. Nous finissons par deduire quil nous a probablement salue du niao et nous navons pas repondu. Oups.

Je metonne quand meme de voir des hommes souls un dimanche, qui, dans ce pays tres catholique, se veut le jour du Seigneur. Yolotzin mexplique alors quau temps de la Conquete, il y a quelques siecles, les Espagnols ont completement asservi les indigenes et les traitaient comme des bêtes du lundi au samedi, sans relâche, les laissant libres uniquement le dimanche. Les indigenes auraient alors developpe lhabitude de se souler (avec lalcool apporte par les Espagnols, cela va de soi, car il etait inconnu avant la Conquete) le dimanche pour tenter doublier les mauvais traitements et les abus dont ils etaient victimes. La coutume aurait traverse les siecles et, selon mon amie, cest tres commun de trouver des gens completement ivres dans les petits villages mexicains les dimanches...

Quest-ce quils ont pu faire de dommages, en debarquant en Amerique, ces Europeens.

Posté par Vicki à 01:01 PM - Commentaires [2] - Permalien [#]


Commentaires sur Un autre Mexique...

    On dirait que les photos que tu viens d'ajouter, de ta visite au Cuetzalan me semblent si irréelles tellement les images sont belles et paisibles... On dirait que c'est ailleurs, que ça se trouve dans un pays lointain...et je me réveille en me disant : Ben oui Val! c'est vraiment loin...C'est parce que que je baigne tellement dans une routine, que tout ce que tu vies semble se vivre dans un autre monde complètement. J'aimerais tellement être là avec toi pour vivre toutes ces belles aventures! Mais le plus beau dans tout ça, c'est que ces moments t'appartiennent, ils sont unique, c'est toi qui en capture les saveurs.
    Fais-nous rêver encore et encore, même si ça nous rempli le coeur de jalousie lol
    Je t'adore
    xxx

    Posté par val, mercredi 3 octobre 2007 à 09:47 PM | | Répondre
  • Bonjour toi !

    Quelle richesse que ces photos et ces textes!
    Une vraie encyclopédie!
    Francine

    Posté par Francine C., mercredi 10 octobre 2007 à 09:09 PM | | Répondre
Nouveau commentaire